6 - Son premier miracle alors qu’il est devenu ermite
Epris de solitude, Martin s’établit dans une cabane près de Poitiers, à Ligugé, et fut peu à peu rejoint par d’autres chercheurs de Dieu attirés par la vie monastique. Ainsi, sans que Martin l’ait cherché, fut créé le premier monastère des Gaules.
Cette scène représente, sans doute, la résurrection d’un catéchumène qu’il s’était adjoint à Ligugé et qui mourut en son absence : selon Sulpice Sévère, dès son retour à l’ermitage, Martin prie auprès du corps qui revient à la vie. Martin loue Dieu si fort que ses disciples, qui étaient à l’extérieur, se précipitent et s’émerveillent.
Martin, revêtu du costume monastique, lève la main et bénit un homme assis dans une cellule. Deux personnages se tiennent derrière Martin et contemplent la scène avec une admiration mêlée d’étonnement.